Contexte

Les sophrologues sont nombreux et ils sont issus de plus d’une centaine d’écoles différentes.
Certaines écoles certifient les compétences des sophrologues à l’aide d’un titre RNCP en fin de formation, cependant tous les titres RNCP ne se valent pas puisqu’ils sont tous différents.
Par ailleurs, les écoles peuvent attester du niveau de compétences des sophrologues à la fin de la formation, mais elles ne peuvent pas attester de leurs compétences au bout de quelques années.

Plus grave, de nombreux « sophrologues » exercés sans avoir été certifiés par leur école puisqu’aucun « parchemin » (diplôme, certificat, etc.) n’est obligatoire pour s’installer.

Choisir un sophrologue compétent peut s’avérer complexe tant la distinction entre eux est délicate.
Pour apporter de la lisibilité et valoriser les sophrologues de qualité, la Chambre a créé le référentiel de certification « Certisophro ».

où travaille un sophrologue

Le référentiel « Certisophro »

Basée sur la norme NF S99-805 ‘Qualité de service du sophrologue’ , la certification  » Certisophro  » délivrée et certifie les sophrologues qui répondent aux exigences suivantes :

  • délivrer une information claire aux usagers sur :
    • la sophrologie, ses moyens, ses effets bénéfiques et ses limites ;
    • les engagements mutuels sophrologue/usager ;
    • les conditions de réussite de l’accompagnement sophrologique ;
    • le parcours d’accompagnement qui sera élaboré et proposé ;
  • assurer le recueil des informations pour bâtir le parcours d’accompagnement sophrologique ;
  • élaborer un parcours d’accompagnement sophrologique en cohérence avec les besoins de l’usager ;
  • réaliser et adapter le parcours d’accompagnement sophrologique à la progression de l’usager ;
  • s’assurer des conditions adaptées aux séances et du respect de la confidentialité ;
  • évaluer la satisfaction de l’utilisateur ;
  • pratiquer l’amélioration continue de ses pratiques.

La garantie « Certisophro »

Pour être certifié, le sophrologue doit se conformer aux exigences et démontrer qu’il les respecte lors d’un audit de certification.

Si le sophrologue est conforme au référentiel, la Chambre lui délivre la certification « Certisophro » pour deux ans.

Ensuite, le sophrologue devra se soumettre à un audit tous les deux ans s’il souhaite conserver sa certification.

« Certisophro » garantit que le sophrologue choisi prodigue des parcours d’accompagnement sophrologique conforme et qu’il présente notamment les compétences requises du sophrologue.

comment devient-on sophrologue

Avantages pour les prescripteurs

De nombreux prescripteurs souhaitent recommander (médecins, associations, entreprises, etc.) ou référencer (mutuelles, annuaires, etc.) des sophrologues.

Avec Certisophro, la Chambre devient un tiers de confiance pour ces prescripteurs, car elle leur garantit que le sophrologue certifié requiert toutes les compétences nécessaires à la bonne prise en charge de leurs patients, adhérents ou salariés.

Les prescripteurs sont donc rassurés et transfèrent la responsabilité de l’évaluation des compétences et des pratiques des sophrologues vers la Chambre.

Pour trouver un sophrologue certifié, cliquez !

Certisophro