Diplômes

Diplômes 2017-07-28T15:21:31+00:00

Page en cours de construction

Diplôme, certificat, master, …, quelles sont les différences ?

Introduction

Les diplômes, certificats et autres masters, que nous appellerons des « parchemins » pour distinguer le document papier délivré aux stagiaires et ce qu’il représente, existent pour caractériser le niveau d’instruction ou de qualification d’un individu.

L’appellation inscrite sur ce parchemin (diplôme, certificat, master, …) a peu d’importance car sa valeur réside dans ce qu’il représente (niveau d’instruction ou de qualification) et qui il représente (Ministère, État, corporation).

Un exemple: le parchemin du baccalauréat a de la valeur car il est délivré au nom du Ministère de l’Éducation Nationale qui atteste que les titulaires de ce parchemin ont un niveau d’instruction donné. Il en est de même pour les infirmières, les avocats, les plombiers…

La valeur d’un « parchemin » réside donc dans le niveau d’instruction ou de qualification qu’il représente. Cette valeur est d’autant plus grande lorsque le niveau est garanti par une autorité extérieure à l’école qui le délivre.

Leur valeur au sens pédagogique du terme réside dans les processus pédagogiques employés par les écoles qui les délivrent.

La valeur de chaque « parchemin » doit donc être étudiée au cas par cas afin d’évaluer le processus pédagogique qui le génère.

Ce que dit la loi

En France, la profession de sophrologue est non réglementée et donc aucun diplôme, certificat ou autre ne peut être légalement exigé pour s’installer.

En revanche, même si la loi ne l’impose pas, une formation au métier de sophrologue est indispensable pour la pérennité de l’activité professionnelle et la sécurité des clients.

Diplôme d’État

C’est l’appellation d’usage de l’ensemble des « parchemins » délivrés au nom de l’État et notamment ceux du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Santé, de l’Agriculture…(CAP, BEP, BAC, DEUG, …).
Il n’existe pas de diplôme d’État de sophrologue en France.

Le Diplôme Universitaire (D.U.)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le D.U. n’est pas un diplôme d’État. Ils ont la même valeur que les « parchemins » délivrés par des écoles privées.

Cette confusion, très courante, est liée à l’amalgame entre les activités publiques que dispensent les universités au nom de l’État (diplômes d’État) et les activités « privées » de formation professionnelle qu’elles délivrent pour leur propre compte (D.U.).

Le D.U. est né avec le besoin grandissant de financement des universités, elles peuvent ainsi avoir accès au budget considérable de la formation professionnelle.

Les D.U. doivent donc être abordés avec la même attention qu’un diplôme d’école privée.

Le Master

Depuis juillet 2013 et la nouvelle loi ESR, l’article L731-14 du code de l’enseignement supérieur se voit complété comme suit :

« Est puni de la même peine (30.000 € d’amende) le responsable d’un établissement (privé) qui décerne des diplômes portant le nom de master, alors qu’il n’a pas été autorisé, dans les conditions fixés par décret, à délivrer, au nom de l’État, des diplômes conférant le grade de master (bac +5) »

Les écoles de formations délivrant un « master de sophrologie » ou un « master sophrologue », etc… sont donc en parfaite illégalité et sont susceptibles d’être poursuivies.

De plus, les sophrologues arborant leur titre de « master » sont également condamnables pour publicité mensongère et/ou usurpation de titre.

Titre RNCP

Qu’est-ce que c’est?

Cette appellation signifie que le « parchemin » délivré par une école est enregistré au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle). Ce répertoire est « édité » par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle, organisme sous la tutelle du Ministère du Travail.

Cet organisme s’emploie à « lister » tous les diplômes, certificats, … et à les « classer » selon leur niveau de qualification (compétence) et non leur niveau de connaissance. Ce classement est novateur car il aborde les choses avec le regard du marché du travail et met sur un pied d’égalité tous les diplômes ou les certificats en fonction de leur employabilité.

C’est pourquoi l’enregistrement d’un Titre RNCP est toujours pour une durée limitée (5 ans maximum). Cette limite permet de sortir un Titre du répertoire si le marché est saturé ou si le métier a disparu.

Est-ce obligatoire pour s’installer comme sophrologue ?

Un Titre enregistré au RNCP n’est pas obligatoire pour travailler ou exercer le métier de Sophrologue. En effet, le métier de sophrologue n’est pas réglementé, c’est-à-dire que la loi n’impose pas de diplôme ou de formation pour l’exercer. Le titre RNCP est une distinction mais pas une obligation. En revanche, les tiers (clients, médecins, prescripteurs, …) peuvent préférer un sophrologue titulaire d’un Titre RNCP car c’est une garantie que le processus pédagogique qu’il a suivi lui confère un certain niveau de qualification.

Quelles sont les compétences évaluées pour l’obtention du titre RNCP ?

Tout d’abord, il existe 4 Titres de sophrologue enregistrés au RNCP et qui ont le même niveau de qualification (III).

Cependant chaque Titre est différent puisque chaque Titre à son propre référentiel de compétences à évaluer. La différence entre ces Titres va donc se porter sur le référentiel lui-même, mais aussi sur les moyens pédagogiques mis en œuvre pour transmettre les compétences à évaluer.

Quelles sont les écoles habilitées à délivrer un Titre RNCP de sophrologue ?

Tout d’abord, il faut comprendre que le RNCP distingue deux types d’organismes impliqués dans l’attribution d’un Titre RNCP :

  • les organismes qui délivrent le Titre, qu’on pourrait appeler « centres d’examens ». Il en existe 4 (voir tableau ci-dessous)
  • les organismes qui préparent à l’obtention du Titre qu’on pourrait appeler « écoles ». Il en existe 28 (voir tableau ci-dessous)

Nota : deux organismes cumulent ces deux fonctions : l’ Institut de Formation à la Sophrologie & l’Académie de Sophrologie de Paris.

Titres de Sophrologue enregistrés au RNCP au 01/11/2015

Libellé du Titre

Organismes qui délivrent le Titre

Organismes préparatoires au Titre (écoles)

Niveau de qualification

Titre enregistré depuis le

Titre enregistré jusqu’au

Sophrologue

Institut de Formation à la Sophrologie*

III (France) et 5 (Europe)

25/11/2011

30/01/2020

Sophrologue

Académie de Sophrologie de Paris*

Académie de Sophrologie de Paris

III (France) et 5 (Europe)

09/12/2012

09/12/2015

Six autres écoles

Sophrologue

Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS)*

Douze écoles

III (France) et 5 (Europe)

27/08/2013

27/08/2018

Sophrologue praticien

Société Française de Sophrologie (SFS)*

Onze écoles

III (France) et 5 (Europe)

29/11/2013

29/11/2016

*Cliquez sur les liens pour voir la fiche descriptive officielle du Titre sur le site de de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle.

Source : Commission Nationale de la Certification Professionnelle.