Le métier de sophrologue

Le métier de sophrologue 2017-10-02T15:12:49+00:00

Nature du métier

Depuis avril 2013 et grâce aux actions de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, les sophrologues sont considérés par l’INSEE comme des professions libérales.

Le métier de sophrologue est donc une profession libérale, dite non réglementée, car elle n’est soumise à aucun ordre professionnel. C’est pourquoi les sophrologues ne disposent pas de n° Adeli, qui est réservé aux professionnels de santé réglementés.

L’activité du sophrologue se déroule majoritairement en cabinet (individuel ou pluridisciplinaire). Ce professionnel peut toutefois réaliser des déplacements au domicile de particuliers ou auprès de structures (hôpitaux, maisons de retraite, centres de bien-être, etc.).

> En savoir plus sur les lieux d’intervention du sophrologue

devenir sophrologue

Missions du sophrologue

Le sophrologue est un professionnel de la relation d’aide. Il utilise la sophrologie comme méthode d’accompagnement ou comme technique thérapeutique.

Le sophrologue réalise des séances individuelles ou collectives, qui sont composées de temps d’échange et de pratique d’exercices de sophrologie. Cet accompagnement vise à améliorer le bien-être, le potentiel ou la qualité de vie des personnes suivies.

En dehors de ces temps d’accompagnement, le sophrologue effectue également :

  • la gestion de son planning de rendez-vous
  • l’information auprès de sa clientèle (méthode, déroulé des séances, etc.)
  • la facturation et l’encaissement
  • la gestion de sa communication et de sa prospection
  • le cas échéant, la gestion des démarches liées à son statut d’indépendant
où travaille un sophrologue