TDAH France

TDAH France 2017-07-14T11:56:25+00:00

 

4, allée du Brindeau 75019 Paris
www.tdah-france.fr
 

Agréee depuis 2008 par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, du Sport et de la Vie Associative, l’association TDAH France vient en aide aux familles pour  favoriser une meilleure intégration scolaire des enfants atteints du TDA/H (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité).

Ses actions évite un parcours thérapeutique long et chaotique avec l’espoir que l’établissement d’un diagnostic précoce puisse améliorer le devenir de ces enfants tant au plan scolaire que social et professionnel dans leur vie d’adolescents et d’adultes. Et, ainsi réduire la facture sociale de la non prise en compte du TDAH dans notre pays (déscolarisations précoces, drogue, alcoolisme, suicide, etc…).

TDAH France est divisée en sept grands secteurs géographiques.

 

Missions

  • Faire connaître le TDAH Trouble Déficit de l’Attention /Hyperactivité,
  • Permettre et organiser la rencontre des familles et adultes concernées,
  • Aider les personnes concernées par le TDAH,
    • en les accompagnant dans leur démarche d’obtention de diagnostic,
    • en les informant vis à vis des problèmes d’orientation scolaire,
    • en mettant en commun nos expériences pour trouver des solutions pour mieux gérer le TDAH dans la vie quotidienne ou professionnelle, en famille ou à l’école…,
  • Renforcer la connaissance du trouble, son dépistage et sa prise en charge à travers une action pédagogique auprès des pouvoirs publics, du monde éducatif et des médias.

 

Objectifs

  1. La mise en place de formations pour les médecins généralistes, pédiatres, médecins scolaires, permettant un meilleur dépistage du Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité.
  2. La formation de tous les centres de dépistage des troubles du langage au diagnostic du TDAH par une uniformisation du diagnostic, en favorisant la collaboration des services de pédopsychiatrie et de neurologie.
  3. La formation des centres offrant des structures de rééducation tels que les CMP, CMPP, CAMPS, SESSAD, afin de disposer d’unités de soins multimodales.
  4. Une formation continue et l’augmentation du nombre des orthophonistes, des psychomotriciens qualifiés dans la prise en charge du TDAH.
  5. Un plus grand nombre de thérapeutes comportementalistes formés au TDAH, et la prise en charge de ces soins par la Sécurité Sociale.
  6. Une information sur le TDAH dans les IUFM, des formations continues pour les enseignants, afin de mettre en place des aménagements pédagogiques pour ces enfants, ainsi que des structures d’aide aux enseignants confrontés aux problèmes spécifiques des enfants concernés.
  7. Une évolution du guide-barème pour obtenir la classification du TDAH dans les troubles du langage et une meilleure prise en compte des difficultés qu’engendre le TDAH afin d’aider les familles à mettre en place les rééducations nécessaires.

La Chambre Syndicale de la Sophrologie soutient les actions de TDAH France car cette association peut être un véritable relais d’information et de collaboration du sophrologue lorsque celui-ci est confronté à des clients ayants des enfants atteints de TDA/H (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité) et que cela dépasse ses seules compétences.