La CIPAV entend enfin les sophrologues

La Chambre a enfin obtenu une réponse à la question que tous les sophrologues se posent : pourquoi la profession de sophrologue n’est-elle pas affiliée à la CIPAV?

Le 14 avril 2014, la Chambre a obtenu une entrevue avec le Directeur de la CIPAV, Mr. Jean-Claude GENET, afin de lui demander officiellement d’inscrire la profession de sophrologue dans la liste des professions affiliées par la CIPAV.

Dans sa réponse adressée à notre Présidente Catherine Aliotta, , le Directeur de la CIPAV a rappelé que les conditions d’une telle affiliation n’était pas encore possible mais qu’un groupe de travail sera constitué pour officialiser cette demande.

Extrait de la réponse :  » Cette inscription n’est pas encore possible car tous les sophrologues ne relèvent pas encore de notre caisse. En effet, le Directeur de la Sécurité Sociale à effectivement stipulé que seuls les sophrologues ayant débutés leurs activités après le 27 mars 2013 relèvent d’office de la CIPAV, les sophrologues ayant débutés leurs activités entre le 6 avril 2012 et le 27 mars 2013 relèvent de la CIPAV selon les cas, les sophrologues ayant débutés leurs activités avant le 6 avril 2012 ne relèvent pas de la CIPAV.  Vous comprendrez donc que nous ne pouvons pas inscrire la profession de sophrologue dans nos professions affiliées sans être en contradiction avec cette directive. Cependant, une concertation a été organisée entre les différents acteurs de ce dossier (CIPAV, CNAVPL, Sécurité Sociale et RSI) afin de pourvoir inclurent la totalité des sophrologues dans cette directive. « 

La Chambre est donc fière de ce premier résultat et espère obtenir satisfaction prochainement.

Pour lire la réponse de la CIPAV, cliquez ici.

 

 

 

 

Par | 2017-10-03T11:21:15+00:00 16 mai 2014|Défendre|Commentaires fermés sur La CIPAV entend enfin les sophrologues

À propos de l'auteur :