Examens : aider les élèves à surmonter leur stress

Interview Jocelyne B. professeur de physique-chimie

Quel est votre fonction?
Je suis professeur certifié de physique-chimie dans un lycée public d’Ile-de-France. C’est est un lycée qui regroupe l’enseignement général, technologique et professionnel. Il compte donc 2 000 élèves et 150 enseignants.

Comment avez-vous connu la sophrologie?Pour moi, lorsque je préparais l’agrégation de physique-chimie. J’avais lu quelques livres sur la sophrologie et je l’ai pratiquée pour me préparer.

Pourquoi avoir eu envie de contacter un sophrologue?
J’avais constaté que beaucoup d’élèves perdaient leurs moyens pendant les contrôles. Je voulais une solution pour les aider à surmonter ce stress lorsqu’ils passeraient leur bac ou BTS.

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontré pour ce projet?
La principale difficulté a été la méconnaissance de cette discipline par de nombreux collègues et les parents. La sophrologie est maintenant plus connue et ne pose plus les mêmes réticences.

Ensuite, l’autre difficulté a été le financement de ces séances. La solution s’est trouvée dans le cadre de « l’École Ouverte ». Ce dispositif, financé par l’Éducation Nationale, permet de proposer aux élèves volontaires, des activités diverses encadrées par des professeurs ou des intervenants extérieurs.

Comment le sophrologue intervient-il?
Le sophrologue intervient avant les examens ou les entretiens d’orientation, en mars et en avril. Les élèves volontaires peuvent suivre le programme de cinq séances sur cette période.

A quand remonte la première intervention?
La première intervention du sophrologue au lycée à eu lieu en 2004 et se déroule tous les ans depuis. Ce sont même les parents et les enseignants qui la réclame chaque année.

Quels sont les bénéfices rencontrés?
Les élèves qui participent à ces séances reprennent confiance en eux et passent leur examen avec moins de stress. Les résultats s’en trouvent donc améliorer.
Les séances sont également très appréciées par les élèves qui suivent des entretiens d’orientation.

Comment avez-vous choisi le sophrologue avec qui vous travaillez ?
Après plusieurs recherches, j’ai contacté une association de théâtre qui travaillait avec une sophrologue et j’ai pris contact avec elle. C’est elle qui a assuré les séances pendant plusieurs années. C’est ensuite une autre sophrologue qui est intervenue.

 

Par | 2017-10-03T11:07:27+00:00 15 avril 2013|Champs d'applications|Commentaires fermés sur Examens : aider les élèves à surmonter leur stress

À propos de l'auteur :