Faut-il être « réceptif » pour que la sophrologie fonctionne ?

Il est en tout cas primordial d’être volontaire pour réaliser des séances de sophrologie. En réalité, c’est avec la pratique, et parfois après 2 ou 3 séances, qu’il sera possible de percevoir les bénéfices apportés par la méthode.

Par |2017-10-12T16:31:14+00:0012 octobre 2017|Commentaires fermés sur Faut-il être « réceptif » pour que la sophrologie fonctionne ?

À propos de l'auteur :

Ce site internet procède au dépôt de cookies et de traceurs sur votre terminal lors de votre navigation, en vue notamment, de permettre le bon fonctionnement du site internet, faciliter votre navigation et améliorer votre expérience sur ce site. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs selon votre convenance, cliquez ici. Ok