Même si les champs d’application de la sophrologie sont très larges, la méthode ne se substitue à aucun traitement médical. De plus, un sophrologue ne pourra jamais réaliser de diagnostique ou de prescription.