Le 01/02/2021, le dispositif des « Chèques psy » entrait en vigueur pour venir en aide aux étudiants fragilisés par la crise sanitaire et nous saluons le geste en faveur de notre jeunesse.

Cependant, d’autres professions de l’accompagnement auraient pu y participer, et notamment les sophrologues.

C’est pourquoi, la Chambre a officiellement formulé une demande écrite auprès de Madame Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, afin de rendre les consultations des sophrologues accessibles aux étudiants via les « Chèques psy ».

Pour lire le courrier officiel.