Depuis le 04/02/2021, les conditions d’exercice des sophrologues ne sont pas claires.

En effet, la nécessité de ralentir la propagation du virus de la Covid-19 a contraint le gouvernement à mettre en place différentes mesures de freinage.

C’est pourquoi, ces derniers mois, les restrictions fluctuaient au rythme des couvre-feux et des confinements, ce qui est d’ailleurs toujours d’actualité.

Pour tenter d’éclaircir la situation concernant les sophrologues, la Chambre Syndicale de la Sophrologie avait pris les devants et rédigé un courrier officiel au Premier ministre Jean Castex lui demandant de permettre aux sophrologues d’exercer sans restriction.

Après des semaines d’attente, le Premier ministre nous a répondu au travers d’un courrier officiel écrit et signé par le Chef de cabinet.

Dans ce courrier, le Premier ministre n’accède pas à notre requête. En revanche, les conditions d’exercice des sophrologues semblent s’éclaircir sur un point, il est interdit au sophrologues d’exercer pendant les horaires du couvre-feu.

Concernant l’exercice entre 06h00 et 19h00, nous n’avons pour le moment pas plus de précision. Nous allons bien entendu profiter de cet échange avec le Premier ministre pour le questionner à ce sujet.

En l’état actuel des choses, la Chambre maintient sa recommandation de contacter les préfectures de vos départements pour obtenir un accord écrit de leur part.

Grâce à la participation des membres de la Chambre syndicale nous faisant partager les retours des préfectures par départements, nous constatons que dans l’ensemble, les sophrologues peuvent exercer jusqu’à 19h00.

En conclusion, les échanges avec le Premier ministre n’ont pas été vains et permettent de clarifier une part de l’activité pour les Sophrologues de France.

Pour accéder au courrier de la Chambre, cliquer ici.

Pour accéder à la réponse du Premier ministre, cliquer ici.