Bonjour,

Très récemment, plusieurs écoles de sophrologie ont vu l’enregistrement au RNCP de leur certification professionnelle de sophrologue expirer, sans que cela donne suite à un renouvellement immédiat.

Que vous soyez à la recherche d’une école de sophrologie, en cours de formation ou même que vous soyez déjà certifié, je sais qu’il s’agit pour vous d’un sujet central qui suscite beaucoup d’interrogations voire d’inquiétudes.

Aussi, je souhaite vous apporter tous les éléments de réponse qui, je l’espère, permettront la poursuite de vos projets professionnels.

Tout d’abord, ce comportement est désormais normal, les fiches des titres RNCP sont automatiquement déclarées comme inactives dès leur fin de validité, qu’une demande de renouvellement soit en cours ou pas.

C’est ensuite à chaque école de décider si elle souhaite déposer une nouvelle demande d’enregistrement de sa certification au RNCP afin de rendre de nouveau sa fiche active.

Je vous invite donc à contacter les écoles afin qu’elles vous informent sur l’avenir qu’elles souhaitent donner à leur certification.

Même si je milite pour l’enregistrement de toutes les certifications au RNCP, sachez que ce n’est pas une obligation légale pour la délivrer. Une école a le droit de s’en passer et c’est un point de vue qui se respecte.

Par ailleurs, je tiens à rassurer les sophrologues déjà certifiés, ou ceux qui le seront bientôt, sur les conséquences de la fin de validité d’une fiche RNCP dont ils sont diplômés ou en cours de formation.

En effet, nombres d’entre vous sont victimes de désinformation notamment à travers les réseaux sociaux dont nous connaissons la nocivité en la matière.

Je lance donc aujourd’hui un appel à la vigilance concernant les messages qui pourraient être diffusés sur ces réseaux, et j’invite l’ensemble des personnes intéressées de près ou de loin par ce sujet à s’en tenir à la version officielle, livrée dans les points suivants :

• Chaque certification (diplôme) a une durée d’enregistrement de 5 ans maximum au RNCP. Passée cette date, un système informatique rend automatiquement la certification inactive sur le site du RNCP, sans tenir compte des dossiers de renouvellement en cours d’instruction par France compétences.

• Une certification dont l’enregistrement est arrivé en fin de validité peut être renouvelée à l’aide d’une nouvelle demande d’enregistrement auprès de France compétences.

• Lorsqu’une certification est renouvelée, elle fait simplement l’objet d’une nouvelle fiche active sur le site du RNCP, dans laquelle on pourra retrouver l’accès à l’ancienne fiche inactive.

• Durant le temps du renouvellement, chaque certification arrivée à échéance (inactive) reste librement consultable sur le site du RNCP afin que ses titulaires puissent toujours faire valoir leur qualification en cas de besoin.

• Si une certification n’est jamais renouvelée, elle reste inactive mais librement consultable sur le site du RNCP afin que ses titulaires puissent toujours faire valoir leur qualification en cas de besoin.

• Seule la certification professionnelle est enregistrée au RNCP. Les certifiés et les écoles ne le sont jamais.

• Chaque certification est indépendante aux yeux du RNCP et de France compétences. Les demandes sont traitées individuellement sans autre critère que ceux définis par le Code du travail.

• Les titulaires d’une certification professionnelle enregistrée au RNCP (certifiés) peuvent se prévaloir du niveau de qualification associée à la fiche même si celle-ci devient inactive.

• Les stagiaires en cours de formation (ou en VAE) au moment de l’échéance d’une certification continuent de disposer du droit à passer une session d’examen et à obtenir la certification, même si la fiche est inactive.
Je souhaite également refaire un point sur les termes appropriés ou non aux titres de sophrologues enregistrées au RNCP :

• Les termes de « diplôme », « certificat », « certification », « certification professionnelle », « titre », sont autorisés pour l’appellation d’un « parchemin » de sophrologue enregistré au RNCP ou pas. Ces termes sont génériques et ils ne sont pas réglementés.

• Les termes interdits car réglementés ou mensongers sont littéralement : « titre professionnel », « certificat de qualification professionnelle », « certificat d’études supérieures », « BTS », « licence », « master », « doctorat », « …équivalent à bac +2 », « diplôme d’Etat ».

• Un titre de sophrologue RNCP n’est ni « reconnu par l’Etat », ni « délivré par l’Etat ». La seule chose que l’Etat reconnait dans un titre enregistré au RNCP, c’est son niveau de qualification.

Exemple d’une mention admise : «…. enregistré au RNCP au niveau de qualification reconnu par l’Etat ».

Enfin, je tiens à dire que je suis confiante dans l’avenir de notre métier car France compétences a enregistré au RNCP, une toute nouvelle certification de sophrologue le 27 janvier 2020.

C’est la preuve que notre beau métier a de l’avenir.

Bien à vous,

Catherine Aliotta
Présidente