La sophrologie en deuil

Chers membres,

Ce lundi 11 septembre 2017, le professeur Alfonso Caycedo, fondateur de la sophrologie s’est éteint à l’âge de 84 ans.

La Chambre Syndicale de la Sophrologie souhaite rendre un dernier hommage à celui qui fut à l’origine de cette méthode, désormais pratiquée à travers le monde.

Neuropsychiatre de formation, Alfonso Caycedo, avait souhaité dans les années 60 apporter au monde médical une méthode alternative à l’hypnose.

En s’inspirant de techniques déjà en place en Occident, et de pratiques orientales découvertes lors de ses voyages, il avait fait émerger une nouvelle discipline qu’il nomma « sophrologie », l’étude de la conscience harmonieuse.

Aujourd’hui, près de 60 ans plus tard, la sophrologie s’est imposée auprès du grand public, des institutions ou encore du milieu médical comme une méthode aux multiples bénéfices, tant sur le plan du bien-être que de la qualité de vie.

Alfonso Caycedo laisse derrière lui une discipline, de même qu’une profession, qui continueront à faire parler d’elles durant de nombreuses années.

Nous adressons à tous, et particulièrement à ses proches, nos pensées chaleureuses.

Catherine Aliotta,
Présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Par | 2017-09-27T15:02:42+00:00 15 septembre 2017|Organisation|Commentaires fermés sur La sophrologie en deuil